Qu'est-ce que ... ?

Qu'est-ce que ... ?

Qu'est-ce que ... 

Le Taekwondo Le Cénacle Rémi Mollet Le Taekwonkido Lexique

 

 

Le Taekwondo

L’histoire

Créé en 1955, le Taekwondo est un art martial originaire de la Corée (le pays du matin calme). Il se pratique à mains nues et s'apparente fortement au Karaté. L'ancêtre du Tae Kwon Do, le Tae-kyon était autrefois réservé aux jeunes nobles confucianistes (Hwarang). Sous l'occupation japonaise en 1910, il fût interdit et remplacé par le Karaté Shotokan et le Kempo chinois. Le Tae Kwon Do est donc né du mélange de l'art martial traditionnel coréen et de ces différents styles pour devenir aujourd'hui un sport de défense pratiqué partout dans le monde.

Importé en France par Lee Kwon Young en 1969 et pratiqué par plusieurs milliers de français, le Tae Kwon Do compte plus de quinze millions de licenciés dans le monde (+de 150 pays).

Sport de démonstration aux J.O de Séoul (1988) et de Barcelone (1992), il est devenu lors des jeux de Sydney 2000, sport olympique : une véritable reconnaissance pour cet art martial aux origines millénaires, qui devint le premier art martial discipline olympique.

Spécialité

Le pratiquant de Taekwondo ont la particularité d’être spécialisés dans les coups de pied et coups de pied sautés, comme on peut le voir lors des compétitions où les coups de poings ne sont portés qu’au plastron.

Cependant la discipline ne délaisse pas pour autant l’apprentissage des techniques tels que les coups de coude, coups de genoux, clés, blocages, projections et techniques de casse.  
Pour se perfectionner, le pratiquant dispose d'enchaînements de combat codifiés contre des personnages imaginaires – les Poom Se (kata en japonais).

Le +

Très populaire chez les jeunes, il est à la fois un art martial et un sport de combat.

  • Art Martial : respect, discipline, code moral et apprentissage technique.

  • Sport de combat : esprit de compétition, perfectionnement physique et mental.
    Quelque soit l'âge, le sexe, la personnalité tout le monde trouvera ce qu'il recherche dans l'art martial.

 

Avec près de 35 000 licenciés aujourd'hui, le troisième art martial le plus pratiqué en France est le Taekwondo qui se place juste derrière le judo et le karaté.

Revenir en haut

 

 

Le Cénacle Rémi Mollet

Le Cénacle Rémi Mollet est une école d'Arts Martiaux Français, Coréens et asiatiques. On y enseigne principalement le Taekwonkido, le Taekwondo, mais aussi le Hapkido et le gumdo. Le Cénacle est composé d'une trentaine de clubs (dojangs) répartis dans toute la France. Il y a même un club aux Pays-Bas ainsi que des sympathisants en Suisse, en Angleterre etc.

La particularité du Cénacle est l'organisation d'activités communes à tous les clubs. Cela génère une dynamique de groupe tout à fait exceptionnelle. Cette dynamique favorise la création de liens entre les élèves des différents clubs. Par exemple, il est possible pour un élève de s'entrainer dans tous les clubs de son choix, sous certaines conditions. Il peut tout à fait assister aux cours dispensés par le Maître Rémi Mollet sans supplément de cotisation.

Le Cénacle organise des compétitions combat et technique ainsi que des stages combat, technique et poomsé. Il organise églamenent ses propres passages de grade et invite de nombreux Maîtres (Coréens le plus souvent, comme Maître Park Hae-Man - 10ème Dan - le plus gradé au monde). De plus un voyage en Coréen - ouvert à tous - est organisé chaque année afin d'apprendre le Taekwondo directement à la source !

Le Cénacle est sous la direction technique de Maître Rémi Mollet. Maître Rémi Mollet désire enseigner un Taekwondo Coréen ; les cours dispensés dans ses clubs sont par conséquent le plus fidèle possible au Taekwondo enseigné en Corée. Pour ce faire, il part fréquemment en corée afin d'y prendre connaissance des dernières évolution du Taekwondo. En effet, le Taekwondo est un Art Martial vivant et de fait, est amené à évoluer. Le Taekwondo pratiqué au sein du Cénacle est conforme aux normes Kukkiwon (la maison mère du Taekwondo à Séoul).

Après de très nombreuses années de pratique et d'enseignement, Maître Rémi Mollet et le Docteur Jean-Laurent Taddeï ont décidé d'orienter leur pratique vers une méthode plus réaliste, axée sur le combat réel et l'autodéfense, en synthétisant divers arts et notamment le Khido, discipline fondée par Maître Michel Morlon en 1984. Le Taekwonkido ou (Sinkido) est une méthode pratque et réfléchie, cherchant à produire le maximum de force à partir de principes physiques et médicaux. Il est fondé sur l'utilisation naturelle du corps, avec des formes techniques allégées.

Les cours prodigués au Cénacle conviennent à toutes les catégories d'élèves, des plus jeunes aux moins jeunes en passant par les férus de compétitions.

En effet, certains clubs dispensent des cours de Baby-Taekwondo pour les 4-6 ans. Ces cours, adaptés aux plus jeunes enfants, leur permet d'apprendre les bases du Taekwondo. Les enfants apprennent les valeurs du Taekwondo (respect, discipline) mais acquièrent aussi les bases techniques. Des passages de grades avec des ceintures spécialement conçues pour eux permettent de valider leurs connaissances.

A partir de 6 ans, et jusqu'à 12 ans, les cours s'accentuent sur le côté dynamique du Taekwondo. Les enfants continuent leur apprentissage de manière ludique et approfondissent leur connaissances. A partir de 13 ans, on entre dans le cours adulte. La particularité du Cénacle est que nous n'avons pas de spécialité : les professeurs enseignent TOUS les aspects du Taekwondo (techniques de base, combat conventionnel, poomse, casse acrobatique, self-défense...). Rien n'est négligé. Les élèves sont donc polyvalents. Cependant, en fonction des préférences de l'élèves, différents cours supplémentaires peuvent être proposés. On a par exemple des cours spécifiques compétition.

Enfin, à partir d'un certain âge, les élèves sont moins attirés par le côté compétition que par l'aspect purement self défense. Il existe donc dans certains clubs un cours "vétéran". Là, l'accent sera plutôt mis sur l'aspect self-défense et maintien en bonne santé.

Il faut savoir que Maître Rémi Mollet insiste énormément sur le côté traditionnel et l'Art Martial. Nous enseignons non seulement les techniques de Taekwondo, mais aussi toutes les valeurs qui s'y rapportent. En effet, ne dit-on pas que l'Art Martial est un art de vivre ?

Revenir en haut

 

 

Le Taekwonkido ( Sinkido )

Le Taekwonkido est une méthode éducative, fondée par Maître Mollet et le Docteur Jean-Laurent Taddeï, synthétisant les techniques de Karaté, Taekwondo, de Hapkido, de Gumdo (sabre), d'Arts Martiaux coréens et surtout de Khido, méthode supérieure instaurée par Maître Michel Morlon, créée en 1984. Selon un programme technique repensé afin d'être accessible à tous, du plus jeune au vétéran, de la femme à l'homme, axé sur l'auto-défense et sur une pratique traditionnelle, le Taekwonkido est avant tout une méthode d'éducation permettant de former l'individu afin de le responsabiliser, de l'aider à surmonter les embûches et tracas du quotidien et de l'aider à s'intégrer dans la société. Basé sur le développement du goût de l'effort et l'aptitude à dépasser ses limites, il doit valoriser le pratiquant et l'aider à être mieux dans sa peau, tout en sachant respecter autrui et accepter l'autorité.

Techniquement, le taekwonkido présente beaucoup de coups de pied sautés, retournés, mais aussi des mouvements de bras et des clés. Un tapis (style tatami) est bien souvent nécessaire pour les chutes lors des techniques d'auto-défense. Le recours à des protections lors des assauts et surtout à des cibles en mousse permet une pratique respectant l'intégrité physique et la santé du pratiquant et surtout constitue un bon défouloir dont le dynamisme séduit les plus jeunes. Afin de faciliter l'apprentissage, certaines formes trop souvent rébarbatives sont devenues optionnelles, des ateliers ont été simplifiés ou remplacés par des techniques d'auto-défense plus accessible. A partir d'un certain niveau, le travail des armes et notamment du sabre coréen (Gumdo) est abordé.

Le Taekwonkido est basé sur une utilisation naturelle du corps. Le pratiquant du Taekwonkido doit être amené à canaliser son énergie. Par son côté physique, l'entrainement devient une sorte dacèse, un exutoire où s'élimine le trop plein d'énergie de bien jeunes. Maître Rémi Mollet est par ailleurs professeur de lettres classique en collège et lycée, il pratique depuis plus de 35 ans et enseigne les Arts Martiaux depuis plus de 30 ans ; il est diplômé d'Etat (France et Corée) : toute cette expérience pédagogique sera mise au service du Taekwonkido.

Revenir en haut

 

 

Lexique

L'apprentissage du Taekwondo, originaire de Corée, ne peut se faire sans la maîtrise des termes techniques. Pour vous accompagner dans votre progression, nous vous proposons de trouver ci-dessous une liste non-exhaustive des termes les plus souvent rencontrés en cours et tout au long de votre carrière martiale.

Le Salut

  • Tchalyeot : Garde à vous
  • Kyeong Nyé : Saluez
  • Joun-Bi : Préparez-vous
  • Si-Jak : Commencez
  • Balo : Arrêtez
  • Keumann : Terminé

 

Les Positions - Seogui

  • Tchaliot Seogui : Talons joints, pieds ouverts à 45° (position de salut)
  • Narhani Seogui : Pieds parallèles, distants d'un pied (position de préparation)
  • Joutchoum Seogui : Position "du cavalier", pieds parallèles, distants de deux pieds
  • Ap Koubi Seogui : Position basse, un pas et demi d'écart entre les deux pieds écartés de la largeur des épaules, pieds arrière à 45° vers l'avant
  • Ap Seogui : Position haute "de marche", un pas d'écart entre les deux pieds, talons sur la même ligne, pieds arrière à 45° vers l'avant
  • Duit Koubi Seogui : Pieds perpendiculaires, talons sur la même ligne, genoux fléchis, 70% du poids sur la jambe arrière
  • Beom Seogui : Genoux légèrements fléchis, pied avant sur la pointe, le talon à hauteur des orteilles du pied arrière (7ème Poom Sé)
  • Duitt Koa Seogui : Jambes croisées, talon du pied arrière levé, tibias sur le mollet de la jambe avant (5ème Poom Sé)

 

Les Niveaux

  • Alè : niveau bas
  • Momthong : niveau moyen
  • Eolgoul : niveau haut

 

Les Parties du Corps

  • Joumeok : le poing
  • Deûng Joumeok : le revers de poing
  • Me Joumeok : le marteau de poing
  • Sonnal : le tranchant de main
  • Sonnal Deung : le tranchant de la main côté pouce
  • Pyon Sonn Keut : l'extrémité des doigts (pic de doigts)
  • Batangsonn : la paume de main
  • Palkoup : le coude 
  • Moureup : le genoux

 

Les Blocages - Makki

  • Alè Makki : Blocage bas avec le tranchant externe de l'avant-bras 
  • Momthong Makki : Blocage niveau moyen avec le tranchant externe de l'avant-bras 
  • Momthong Yop Makki : Blocage niveau moyen avec le tranchant interne de l'avant-bras (mouvement vers l'exterieur)
  • Eolgoul Makki : Blocage niveau haut avec le tranchant externe de l'avant-bras
  • Sonnal Makki : Blocage moyen renforcé avec deux tranchants de main
  • Han Sonnal Makki : Blocage moyen avec un tranchant de main

 

Les Attaques de Bras

  • Monthong / Eolgoul Bandè Jileugui : Coup de poing niveau moyen / haut du même bras que la jambe avant
  • Monthong / Eolgoul Balo Jileugui : Coup de poing niveau moyen / haut du bras contraire à la jambe avant
  • Sonnal Mok Tchigui : Attaque circulaire avec tranchant de la main au niveau du cou
  • Sonnal Bakkat Tchigui : Attaque dans un mouvement vers l'extérieur avec tranchant de la main
  • Deung Joumeok Eolgoul Ap Tchigui : Attaque niveau tête (entre la lèvre supérieure et le nez) avec le revers du poing
  • Me Joumeok Nelyo Tchigui : Attaque descendante avec marteau de poing
  • Palkoup Dolyo Tchigui : Attaque circulaire avec le coude

 

Les coups de pied

  • Ap Tchagui : Coup de pied de face avec le bol du pied
  • Bandal Tchagui : Coup de pied semi-circulaire avec dessus du pied (coup de peid de compétition)
  • Dolyo Tchagui : Coup de pied circulaire, généralement niveau visage, avec le dessus du pied et rotation du pied d'appuie
  • Yop Tchagui : Coup de pied de profile avec le talon
  • Dora Yop Tchagui : Coup de pied retourné direct avec le talon
  • Duit Tchagui : Coup de pied retourné direct avec le talon, sans repère
  • Dolyo Tchagui : Coup de pied retourné circulaire niveau visage
  • Mom Dora Bandal Tchagui : Bandal Tchagui avec un pas par le dos
  • Nelyo Tchagui : Coup de pied marteau

Revenir en haut


Equipes concernées toute l'association
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter